Groupe de travail Science Ouverte d’Allistene

Objectifs et éléments de contexte:

Dans un contexte où le paysage français évolue rapidement et que se met en place le Comité pour la Science Ouverte (CoSO) en remplacement de la structure BSN (Bibliothèque Scientifique Numérique), il est indispensable de faire entendre la voix de la communauté scientifique des Mathématiques Sciences du Numérique dans un cadre concerté tel que peut l’offrir l’alliance Allistene. L’objectif du groupe de travail est d’affiner des positions communes au sein de nos institutions dans les domaines des archives ouvertes, des abonnements, des nouvelles plates-formes de publication et plus largement les domaines de réflexion que se propose d’avoir le CoSO (données de la recherche, sciences participatives, logiciels open source,….).

Au delà de la mise en place du CoSO, plusieurs éléments d’actualité rendent nécessaire une attention particulière aux sujets liés à la science ouverte :

  • Le vote de la Loi pour une République Numérique (Sept. 2016) qui contient en particulier deux articles portant sur la libre mise en ligne des articles scientifiques (art. 30) et la fouille de données (art. 38) ;
  • L’appel de Jussieu, publié à l’automne 2017 et signé par de nombreuses institutions non seulement française, mais aussi étrangère, qui encourage la réallocation des moyens dédiés jusqu’ici aux traditionnels abonnements aux journaux scientifiques pour investir dans de nouvelles plates-formes de publication ouvertes et publiques ;
  • Au niveau européen, l’obligation du signalement des articles en accès libre pour tous les projets financés sur H2020 et ERC, ainsi que les travaux en cours pour la réforme de la directive européenne sur le droit d’auteur ;
  • Une amplification de l’investissement de nos organismes dans le dépôt en archives ouvertes dans HAL avec la déclaration récente de l’HCERES souhaitant coupler ses évaluations avec le mise à disposition des documents correspondants dans HAL ;

La période actuelle est  marquée par un positionnement politique national et européen ambitieux en faveur de la science ouverte avec, d’une part, la présentation en 2018 du Plan National pour la Science Ouverte qui « vise à construire un écosystème dans lequel la science est plus cumulative, plus fortement étayée par des données, plus transparente, plus rapide et d’accès plus universel » et, d’autre part, l’annonce au niveau européen d’un « plan S » se fixant l’objectif d’atteindre en 2020 les 100% de publications en accès libre, quand celles-ci sont issues des financements de projets européens ou d’agences nationales de financement de la recherche.

Lors de ces premiers travaux (Oct-Dec 2018), le GT Science Ouverte d’Allistene a donc souhaité élaborer quelques préconisations en faveur de l’accès libre aux publications scientifiques, déclinant spécifiquement les principes énoncés dans le Plan S  et visant ainsi à aligner les stratégies des différentes institutions fondatrices d’Allistene en la matière.

Ces préconisations sont consultables dans le document téléchargeable ci-joint.

Composition du GT Allistene « Science Ouverte »

(liste au 15/04/18, à compléter)

@ inria.fr

Animateur : Laurent Romary (laurent.romary@inria.fr) pour Inria

Frédéric Thivet (frederic.thivet@mines-albi.fr) pour l’IMT

Frédéric Hélein (helein@math.jussieu.fr) pour CNRS-INSMI

Zohra Hassoun (hassoun@ensea.fr) pour le CDEFI

Yannick Hoarau  (hoarau@unistra.fr)  pour la CPU

Claude Labit (claude.labit@inria.fr) pour Allistene

Francoise Rousseau (francoise.rousseau@cea.fr) pour le CEA

Les commentaires sont clos.